Terre de passage des hommes et de transhumance des troupeaux, les sept veines, appelées ainsi par le Caesar Jules à l’époque et qui de par le temps est devenu les Cévennes que nous connaissons aujourd’hui, a vu et connu un passé chargé de guerre et de résistance.
En témoigne les vestiges, pas toujours intacts, des ces époques mouvementées, que vous retrouverez égrainés de Barre des Cévennes au Nord jusqu’à St Germain de Calberte à l’Est. Le long de cette vallée façonné par le Gardon, l’homme a lui aussi laissé son empreinte en modifiant son aspect originel pour pouvoir y vivre et quitter les chemins de crêtes (seul route de l’époque) afin de bâtir bancelles, châtaignerais, clèdes et magnaneries, qui, bien des années après leur édification sont réutilisées par les locaux pour leurs subsistance et celles des habitants.
Nous vous invitons à venir découvrir notre lieu de vie chargée d’histoire au cœur d’une nature intact.